Grossesse et intoxication alimentaire : prudence est de mise !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Alors que les fêtes battent leur plein, de nombreux aliments sont tout particulièrement présents sur les tables. Mais attention, car ces aliments, bien qu’appétissants, restent interdits pour certaines populations, et notamment les femmes enceintes. L'intoxication alimentaire n'est peut-être pas loin...
Grossesse et intoxication alimentaire : prudence est de mise !

En ces périodes de fêtes de fin d’année, de nombreux aliments sont tout particulièrement proposés aux convives, alors qu’ils resteront peu consommés au cours de l’année. Mais attention, car ces aliments, bien qu’appétissants, restent interdits pour certaines populations, et notamment les femmes enceintes

Certains aliments présentent des risques réels pour la femme enceinte

Vous êtes enceinte : félicitations ! 9 mois d’attente afin d’accueillir votre bébé. Mais durant cette période, votre système immunitaire est fragilisé, rendant certains produits néfastes pour vous et votre bébé !

Listériose 

Parmi les micro-organismes les plus connus, il y a la listéria, une bactérie impliquée dans les pathologies nommées « listériose ». Cette bactérie est néfaste particulièrement pour le futur bébé. Si vous êtes contaminée, il y a un risque réel d’avortement spontané ou un risque d’accouchement prématuré. Pour éviter ce type de contamination, il est impératif d’écarter :
- les produits de la mer crus : coquillages, poissons fumés, tarama, sushi
- certaines charcuteries (rillettes, pâtés, foie gras…)
- les préparations à base d’œufs crus (mousse par exemple)
- les produits laitiers à base de lait cru (fromages fermiers notamment)

Toxoplasmose

Autre micro-oragnisme à éviter, un parasite cette fois-ci : Toxoplasma gondii. Celui-ci cause la toxoplasmose. Elle peut se contracter lors d’un contact avec un chat (notamment les excréments dans la litière) ou en consommant certains aliments. Ce parasite peut être toxique pour le fœtus si vous n’êtes pas immunisée. Plus la contamination survient tôt au cours de la grossesse, plus le risque est important pour le fœtus. Les risques sont un déficit visuel, avec atteinte de la rétine, ou bien une mort in utero, accouchement prématuré, ou séquelles neurologiques (avec retard psychomoteur par exemple). Pour éviter ce risque, voilà ce que vous devez faire :
- Laver soigneusement les fruits et les légumes pour enlever tout résidu de terre
- Cuire la viande : pas de viande crue ou saignante, ni de steak tartare. Pas de viande fumée ou de gibier non plus
- Eliminer les poissons crus durant votre grossesse
- Eliminer les charcuteries crues
- Si vous jardinez, utilisez des gants
- Limitez le contact avec le chat, et surtout avec la litière de celui-ci.

Grossesse et intoxication alimentaire : des gestes simples pour limiter les risques d’infections

Outre les aliments à éviter, certains gestes de base sont nécessaires pour limiter le risque d’infection :
- Se laver les mains régulièrement
- Respecter la chaîne du froid 
- Vérifier la composition de vos préparations

Enceinte pendant les fêtes : on mange quoi ?

Pour éviter tout risque de contamination, voici quelques pistes de repas :

Pour l'entrée

Les crudités sont de faux amis car il y a le risque de toxoplasmose. Pas de mayonnaise non plus : elle contient des œufs crus. Orientez-vous vers des noix de Saint-Jacques poêlées. Vous pouvez également vous autoriser du foie gras, à condition qu’il soit cuit ! Sachez également qu’il existe du saumon fumé pasteurisé. De quoi vous faire plaisir même enceinte.

Pour le plat

Les volailles sont envisageables, dinde ou chapon, comme bon vous semble. Le canard est également possible. Mais toutes ces viandes doivent être bien cuites. De même que les poissons, : tout est possible à condition que ceux-ci sont cuits.  

En fromage : là encore tout ce que vous voulez comme fromage, mais bien entendu, vérifiez qu’il ne soit pas à base de lait cru. 

Pour le dessert

Les bûches glacées restent le dessert de référence et apprécié de tous. 

Un repas de fête avec de multiples possibilités ! De quoi vous faire plaisir même enceinte ! Et si vous voulez accompagner ce repas d’une boisson agréable, préparez un cocktail …. sans alcool bien entendu !

Sur le même sujet :
Puis-je manger de la viande enceinte ?
Puis-je manger du soja enceinte ?

Sources :
Anses
60 ordonnances alimentaires, Laurent Chevallier, Elsevier Masson, 2011,
Ameli
Anses
Le Quotidien du Patient
MagicMaman

Experts en santé et nutrition depuis plus de 10 ans

Confidentialité totale de vos données de santé

94% de nos clients ont atteint leur objectif

Paiement sécuriséPaiement sécurisé

Tous les droits sont réservés wecookwecare.com ©