Les bienfaits des courges

Profiter de l'automne et des bienfaits des courges

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Pour faire face à la grisaille de l'automne, rien de tel que les courges pour donner un peu de couleur à l'assiette (et au quotidien). Car non seulement les courges sont bonnes pour le palais mais aussi pour la santé. Les bienfaits des courges sont en effet nombreux, petit tour d'horizon des principaux.

Les bienfaits des courges

1- Un allié de la satiété

Si les cucurbitacées n'ont pas pour réputation d'être les légumes les plus riches en fibres, ils n'en sont pas pour autant dépourvus. Le potimarron par exemple contient 1,8 g de fibres pour 100 g quand son cousin le potiron en possède 2 g. La courge butternut, ou doubeurre, contient davantage de fibres avec 2,8 g pour 100 g. Quant à la citrouille, c'est près de 3 g de fibres. Elle n'est donc pas réservée à Halloween car les fibres favorisent la sensation de satiété, limitant ainsi les quantités ingérées.

2- Une faible teneur en calories

Non seulement les cucurbitacées favorisent la satiété, mais en plus à moindre apport calorique ! En effet, les cucurbitacées cuites à l'eau totalisent moins de 50 calories pour 100 g. La courge butternut contient 40 calories pour 100 g, le patidou 30 calories, quand le potiron, le potimarron ou encore la citrouille n'apportent que 26 calories aux 100 g. Les courges ont donc leur place dans un objectif de maintien de poids voire de perte de poids. Attention à l'ajout de crème fraîche dans les veloutés, soupes ou encore quiches, ce qui pourrait facilement faire exploser le compteur calorique.

3- Un renforcement du système immunitaire

En pleine crise de la Covid-19 mais également à l'approche de l'hiver, nous sommes nombreux à tenter de renforcer notre système immunitaire. Et cela passe en partie par l'alimentation ! Les courges sont en effet des légumes riches en vitamine C, cette dernière étant impliquée dans le renforcement de l'immunité. La courge butternut contient par exemple 21 mg de vitamine C pour 100 g de produit. La vitamine A est elle aussi impliquée dans le renforcement du système immunitaire, notamment via la croissance des cellules et le renouvellement des tissus. Or, la bêta-carotène présente dans les courges (d'où leur couleur orangée) est un précurseur de la vitamine A. Les courges s'affirment donc comme un allié de l'immunité.

4- Une bonne source de potassium

Contrairement à la légende, ce n'est pas la banane qui contient le plus de potassium (avec 320 mg pour 100 g). Les courges apportent en effet davantage de potassium que la banane : comptez 430 mg de potassium pour 100 g de potimarron cuit, 350 mg de potassium pour 100 g de courge butternut cuite ou encore 340 mg pour la courge musquée. Mais quel est l'intérêt du potassium ? Il s'agit d'un minéral impliqué dans la contraction musculaire, le bon fonctionnement des nerfs ainsi que l'équilibre acido-basique de l'organisme.

5- Une teneur intéressante en protéines

Si elles sont relativement peu connues du grand public, les graines de cucurbitacées constituent pourtant une formidable source de protéines. Elles contiennent en effet près de 35 g de protéines de 100 g de produit. Elles sont ainsi les oléagineux les plus riches en protéines devant, entre autres, la cacahuète (26 g pour 100 g) ou l'amande (22,6 g pour 100 g). Les graines de cucurbitacées s'affirment donc comme une source de protéines végétales à ne pas négliger, qui peuvent être consommées en collation ou en accompagnement d'une salade. Attention aux quantités néanmoins, car elles sont très caloriques (comptez près de 450 calories pour 100 g).

Sur le même sujet :
5 recettes pour découvrir les légumes d'autrefois
Protéines animales vs protéines végétales : lesquelles choisir ?

Experts en santé et nutrition depuis plus de 10 ans

Confidentialité totale de vos données de santé

94% de nos clients ont atteint leur objectif

Paiement sécuriséPaiement sécurisé

Tous les droits sont réservés wecookwecare.com ©